Menu

Le tango de la peau

  • Écrit par Julien Van Den Veyver
1 1 1 1 1 Evaluation 3.00 (2 Votes)

<b/r>©Julien Van den VeyverComme le dit Arno dans sa chanson « la peau c’est chaud »… Surtout pour les grimpeurs!

 

Si vous aussi vous n’en pouvez plus d’avoir constamment la peau broutée, les doigts tellement en feu que seul le contact de la bouteille de bière bien fraîche en fin de séance vous soulage, vous en avez marre de ne pas pouvoir serrer la main du collègue le lundi matin à cause des trois steaks bien saignants que vous vous êtes encore fait ce weekend à vous énerver sur votre projet. Alors voici quelques trucs et astuces pour que votre peau soit aussi résistante que celle d’un crocodile et aussi douce que celle du bébé de Quentin (Coster, notre Coco national).

  • Avant l’apocalypse dermatologique
    • Le steak on le préfère dans notre assiette (sauf si on est végétarien) donc avant chaque séance, l’important est d’avoir une peau bien lisse. Il faut éviter tout petit bout de peau qui dépasse et qui pourrait venir s’accrocher dans le grain de la prise causant ainsi l’apparition d’un steak bien saignant au milieu de notre doigt. Pour se faire une lime à peau des pieds (se vend dans tous les supermarchés) est de mon avis le moyen le plus efficace et a une durée de vie quasi illimitée pour un prix raisonnable (si vous êtes du genre paresseux vous pouvez opter pour le modèle sur batteries).
    • On rêve tous d’avoir la peau aussi épaisse et résistante que celle de la Chose pour se faire, il faut l’hydrater car une peau bien nourrie se régénère plus vite et plus efficacement. Il existe tout un tas de crèmes, onguents, décoctions, poudres de perlimpinpin et autres potions magiques. J’ai personnellement abandonné les produits contenant le mot « Climb » dans leur nom pour une crème spécial main de la marque commençant par « La Roche » (remarquez qu’on reste dans le domaine minéral), non grasse, se vend en pharmacie et ma peau n’a jamais été aussi épaisse et douce que depuis que j’ai découvert ce produit. Le meilleur moment pour vous hydrater les mains est au couché, afin de laisser pénétrer la crème quand vous dormez

 

  • En cas de guerre nucléaire sur vos mains
    • Un bon steak sauce au poivre sur votre annulaire droit est venu apporter un peu de piquant à votre existence de grimpeur? Déjà vous vous voyez rentrer chez vous bredouille de tout enchaînement? Qu’à cela ne tienne, il vous reste peut-être une solution pour mettre l’ultime essai dans le bloc de votre vie. Premier réflexe à avoir en cas de steak c’est de laver, sécher et désinfecter la plaie (je préfère un produit contenant un peu d’iode, car il a la particularité de sécher un peu mieux la plaie. Parole d’infirmier!). Ensuite couvrez la d’un pansement que vous pouvez renforcer avec du Strap afin que rien ne bouge lors de votre essais suivant. Une fois rentré chez soi, le principe que vous allez appliquer afin que votre blessure cicatrise au plus vite est de la garder propre et sèche. A vous de voir en fonction de son état si vous la couvrez d’un pansement ou si vous la laissez à l’air, je préconise quand même de la recouvrir les premières 24h afin d’éviter qu’elle ne s’infecte et tarde à cicatriser. Dès que vous voyez que le lit de la plaie est sec et qu’une couche de peau commence à se former, vous pouvez couper ou limer les bouts de peau qui dépasseraient et hydrater la cicatrice avec votre crème favorite. La guérison complète ainsi que la reprise des séances « a muerte » ne devraient pas se faire attendre bien longtemps.
    • C’est l’hiver et vous profitez des conditions parfaites à Freyr ou Siurana pour mettre vos doigts à l’épreuve des mini-réglettes? Vous arquez si fort que des fissures viennent se former à chaque pli de vos doigts? Premier conseil : n’essayez pas d’y introduire un quelconque coinceur! Ensuite pour pouvoir continuer à profiter des -5 degrés et du soleil de l’Al Legne voici une méthode que je ne conseille pas mais qui vous permettra peut-être d’enchaîner votre projet malgré une fissure. Lavez et sécher toujours votre plaie, il faut vraiment qu’aucune crasse ne vienne se mettre dans la plaie. Appliquez ensuite une petite quantité de colle forte liquide dans la plaie et rapprochez les berges l’une de l’autre, une fois la colle sèche, poncez ce qui pourrait dépasser de la plaie et allez mettre un Jet dans votre projet. Vous me remercierez en cas d’enchaînement ou de mélanome.

Et vous ? Quels sont vos trucs et astuces pour garder une peau en bon état ? Ou pour soigner votre peau abîmée par les grosses séances de bloc ?

 

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 20 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé