Menu

Les cotations (1° partie)

  • Écrit par Géraldine Ménard
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (1 Vote)

Que ce soit dans les salles d'escalade ou en falaise, toutes les voies reçoivent une cotation, c'est à dire un niveau de difficulté d'enchaînement de la voie.

  • 3+
  • 4, 4+
  • 5a, 5a+*, 5b, 5b+*, 5c, 5c+* (* ces cotations sont toutefois peu présentes en falaise)
  • 6a, 6a+, 6b, 6b+, 6c, 6c+
  • 7a, 7a+, 7b, 7b+, 7c, 7c+
  • 8a, 8a+, 8b, 8b+, 8c, 8c+
  • 9a, 9a+, 9b, 9b+

Ainsi, le niveau 2 s'adresse aux grands débutants/enfants alors que le 9b+ s'adresse aux super grimpeurs. Jusque là, facile!

Mais les cotations, comment ça marche ?

Tout le monde vous le dira, coter une voie est une affaire de subjectivité. D’accord, mais encore ? Les cotations prennent en compte plusieurs paramètres : l'effort physique, la difficulté technique et mentale (précision, coordination, souplesse, équilibre...), le type de surface, l'inclinaison de la paroi…

Pourquoi tant se soucier des cotations, me direz-vous ? Vous enchaînez un 5c dans votre salle d'escalade fétiche, mais impossible d'enchaîner 5A+ dans une autre salle ou en falaise? Mouah, ah, ah! Soumettez-vous à la frustration des cotations ! D'aucuns diront que la voie n'est pas adaptée à votre style... Frustant!

Pour corser le tout, l'escalade, l’alpinisme et la via ferrata ont leur propre façon de coter ! Pour encore plus corser le tout, il n'existe pas de système international de cotation ! Yey !!!! Heureusement, il existe un tableau d'équivalences, pratique quand on va grimper à l'étranger !

En Angleterre, par exemple, la cotation est double et prend en compte

Lasse de toute cette imprécision, je suis allée voir Jérôme De Boeck, ouvreur international, pour lui demander comment sa subjectivité et lui cotent les voies. Ses réponses dans la deuxième partie de cet article...

Pour briller en société...

  • En 1925, l’alpiniste allemand Willo Welzenbach (1900-1934) invente la première échelle de cotation.
  • 8a.nu distingue en cotation française les voies en minuscule (8a) des blocs en majuscule (8A). Ce système n'est pas communément admis même s'il présente des avantages évidents.
  • Le système de cotation anglais est double et tient compte de l'engagement (the adjectival grade) et de la difficulté technique (the technical grade). En plus de rouler à gauche, les anglais pratiquent le Clean Climbing à l'aide de coinceurs.
  • Adam Ondra a plusieurs 9b+ à son palmarès : Change en Norvège, la Dura Dura en Espagne. Il est TRÈS fort !

 

Jeu-concours

Cotations X<br />© C2C Design

Dans quelle salle d'escalade se trouve cette cotation?

Facile! Le premier à nous donner la réponse gagne un autocollant Climb2Climb avec le tout nouveau logo!!! Classe!

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (1)

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé