Menu

Coupe du Monde de bloc à Eindhoven: Compte rendu

1 1 1 1 1
Le mur

Les 25 et 26 juin derniers avait lieu la 5ème manche de la Coupe du Monde de bloc à Eindhoven (Pays-Bas). C'est dans l'immense bâtiment Klokenhuis qu'eu lieu l'événement. Les blocs étaient construits sur un podium et les murs présentaient des profils très variés.


Côté belge, 3 grimpeurs étaient engagés. Olivier Mignon découvrait pour la première fois le circuit des coupes du monde. Il termine à la 47ème place. Magali Hayen réalise 3 tops et était à une petite prise du 4ème top qui aurait signifié une place pour la demi-finale. Elle terminera 26ème. Chloé Graftiaux en réalisant les 5 tops empoche son ticket pour les demi-finales sans trop de difficultés.

Demi-finales

Le lendemain, les demi-finales commencèrent devant un public déjà bien présent. Aux compétiteurs étaient proposés 4 blocs pour lesquels ils avaient 4 minutes pour les enchainer avec 4 minutes de repos entre les blocs. Les grimpeurs se suivent à une vitesse endiablée. Vint enfin le tour de Chloé. Dans le premier bloc elle atteint rapidement la zone, mais elle ne parvint pas à se rétablir sur un module pour atteindre le bac final. 4 minutes de repos plus tard et c'est parti pour le second bloc. A nouveau elle atteint en 2-3 essais la prise de zone, mais un ballant difficile à contrôler en fin de bloc l'empêchera d'atteindre le top. Le troisième bloc est le plus difficile des quatre. Jusqu'à présent seule une autre compétitrice a réussi à l'enchaîner. Après un premier essai où elle ne monte pas bien haut, Chloé s'envole dans le bloc et atteint le top. Seules 2 concurrentes parvinrent à faire de même. Dans le dernier bloc, Chloé ne parviendra pas à monter son pied et se rétablir dessus. Avec 1 seul bloc enchaîné, elle ne passera pas le cap des demi-finales et terminera 14ème. La fatigue due à une saison chargée en compétitions qui se suivent et un léger manque de souplesse peuvent expliquer ce résultat un peu décevant après son début de saison si prometteur.

Chloé dans le premier bloc en demi-finale Chloé dans le second bloc en demi-finale Chloé dans le troisième bloc en demi-finale Chloé dans le quatrième bloc en demi-finale

A noter, la belle performance de la jeune allemande Juliane Wurm qui est la seule à enchaîner les 4 blocs et du canadien Sean Mccoll qui prend la tête à ce stade de la compétition.

La finale

C'est une salle comble qui accueille les 6 finalistes femmes et hommes pour 8 minutes de lecture, soit 2 par bloc proposé. Le speaker chauffe le public et les 2 premiers finalistes entre en piste.

Une salle comble

Chez les femmes, la slovène Natalja Gros n'aura pas besoin des 4 minutes de temps réglementaire puisqu'elle enchaînera le bloc à vue. L'allemande Juliane Wurm montre qu'elle est bien en forme en randonnant le bloc à vue. Chez les hommes, un départ très dynamique soulevera des "Hooo" et des "Haaa" dans le public. Le russe Rustam Gelmanov impressionnera par une méga lolotte pour atteindre le top salvateur. Surprenant, l'autrichien Killian Fischubber, leader de la Coupe du Monde, n'atteint pas le bac final dans le temps imposé.

Natalja Gros dans le premier bloc des finales Juliane Wurm dans le premier bloc des finales Rustam Gelvanov tape une méga lolotte L'anglais David Barrans sort le premier bloc Adam Ondra se tort dans le premier bloc

Chacun des finalistes ayant eu son tour dans le premier bloc, on passe au second sans perdre de temps. Chez les filles, le début du bloc ne se compose que de modules triangulaires qu'il faut remonter. A ce jeu là, c'est l'allemande Juliane Wurm qui se montre à nouveau la plus forte en étant la seule à atteindre la prise de zone. Elle sera toute proche d'enchaîner le bloc, mais les cris du public ne suffiront pas à la faire monter jusqu'en haut. Le bloc des hommes est beaucoup plus technique et à sensations. Le russe Dmitry Sharafutdinov surprendra le public en venant se coincer dans un coin pour récupérer un peu avant d'aller rejoindre la prise finale.

Melissa Le Neve monte les modules du second bloc Juliane Wurm monte très haut dans le second bloc Dmitry Sharafutdinov se repose avant la fin

Pour le troisième bloc des filles, les ouvreurs avaient proposé un début de bloc avec un jeté. Tout avantage à l'autrichienne Anna Stöhr, championne du monde de jetés. En enchaînant le bloc à vue, elle prend un sérieux avantage pour une place sur le podium. Côté homme, la fin du troisième bloc permit de montrer au public toute la technique que possèdent les compétiteurs puisqu'ils passèrent tous d'une manière différente.

Kilian Fischubber sort le troisième bloc Adam Ondra utilise son allonge

Vint enfin le dernier bloc, celui qui allait décider des champions du jour. Le bloc des femmes était composé d'énormes modules en boules que l'italienne Jenny Lavarda n'hésita pas à enjamber pour prendre un peu de repos. Seules Anna Stöhr et Akiyo Noguchi parviendront à maintenir le ballant final et enchaîner le bloc. Chez les hommes, le départ sur un énorme module triangulaire suivi d'un jeté de celui-ci vers un autre module, en déstabilisa plus d'un. Seul Killian Fischubber, après avoir essayé plusieurs méthodes, parvint à tenir les prises de réception et à enchaîner le bloc. Le canadien Sean Mccoll sera tout proche de faire de même.

Jenny Lavarda chevauche l'un des modules Akiyo Noguchi contrôle la fin du quatrième bloc Anna Stöhr sort le quatrième bloc et gagne Adam Ondra jette et rate de peu le dernier bloc Sean Mccoll prêt à jeter dans le quatrième bloc

L'autrichienne Anna Stöhr remporte la compétition au nombre d'essais. Elle ravi en même temps la première place provisoire du classement général de la Coupe du Monde. L'allemande Juliane Wurm est récompensée pour sa grande forme avec une médaille d'argent, meilleure performance qu'elle n'ait jamais atteinte. La française Melissa Le Neve complète le podium grâce à son parcours constant dans les blocs.

Chez les hommes, c'est le russe Dmitry Sharafutdinov qui monte sur la plus haute marche du podium. Il devance de peu Sean Mccoll. Killian Fischubber prend la médaille de bronze et conserve sa 1ère place au classement général.

Podium femmes Podium hommes

L'évènement se clôturera par une fête avec une participation active de nombreux compétiteurs.

Résultats complets: femmes et hommes


Crédit photos: Michaël Timmermans

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 20 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé