Menu

Elodie Orbaen championne du monde ! Anak 6ème

  • Écrit par Michaël Timmermans
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (4 Votes)

Elodie Orbaen - Championne du monde<br />© N. HanssensCes 8 au 14 septembre se sont déroulés à Gijon (Espagne), les Championnats du monde Lead Speed et paraclimbing. Grâce à sa superbe prestation en finale, notre compatriote Elodie Orbaen remporte le titre dans la catégorie Neurological Physical Disability A. Anak Verhoeven réalise un sans-faute en qualification et demi-finale, attaquant la finale en tête, ex-aequo avec la coréenne Jain Kim. Tout le début de la voie passe sans encombre pour Anak mais un petit moment d'hésitation au deux tiers de la voie et une zipette de la main la renvoie au sol. C'est déçue mais en ayant montré qu'elle n'a pas encore exploité tout son potentiel qu'Anak revient avec une belle 6ème place.

Après des mois d'entraînements intensifs, Elodie peut savourer cette victoire bien méritée. Tout comme les 3 autres finalistes, elle enchaîne sa première voie de qualification. Dans la deuxième voie elle monte la plus haut et part donc en tête pour la finale. Elle attaque celle-ci déterminée et grimpe d'une façon plus fluide que ses concurrentes. Elle dépasse le passage où sont tombées ces dernières grâce à une montée de pied très haut sur un volume et réalise encore quelques mouvements avant de redescendre sur terre (bien qu'elle soit restée encore un peu dans les nuages par après). Il y avait pour ces deuxièmes championnats du monde 7 catégories en fonction du handicap. Il y avait en parallèle un master organisé pour 7 autres catégories.

 Elodie Orbaen<br />© IFSC-TVElodie Orbaen<br />© IFSC-TVElodie Orbaen<br />© IFSC-TV Anak Verhoeven<br />© IFSC-TV

En lead, c'est la coréenne Jain Kim qui remporte haut la main ce championnat se permettant même d'enchaîner la voie de finale pour le plus grand plaisir des spectateurs. Elle explosera de joie après avoir mousquetonné la dernière dégaine laissant échapper quelques larmes. Après avoir été deux fois deuxième, Jain décroche enfin le précieux sésame. Elle devance la slovène Mina Markovic et l'autrichienne Magdalena Röck. Du côté des hommes, c'est le phénomène tchèque Adam Ondra qui, 3 semaines après son titre en bloc, remporte le titre en lead. Il devient ainsi le premier grimpeur à réaliser le doubler champion du monde de bloc et de lead la même année. Il devance d'un petit mouvement l'espagnol Ramon Julian Puigblanque qui, à 33 ans, montre qu'il faut toujours compter sur lui. Le japonais Sachi Amma complète le podium. Egalement présent mais avec peu d'entraînement étant donné son expédition en Norvège, Sébastien Berthe termine à la 69ème place.

Anak Verhoeven<br />© IFSC-TV Anak Verhoeven<br />© IFSC-TVAnak Verhoeven<br />© IFSC-TVAnak Verhoeven<br />© IFSC-TV

En speed, ce sont la russe Alina Gaidamakina et l'ukrainien Danylo Boldyrev qui repartent avec l'or. Ce dernier pulvérise le record du monde avec un temps de 5 secondes 60 centièmes. Alors que le record était habituellement amélioré par centième de secondes, ici il l'améliore de 13 centièmes de seconde (5,73s réalisé le 31 août à Arco par Libor Hroza).

 Elodie Orbaen Championne du monde<br />© IFSC-TVElodie Orbaen remporte les championnats du monde paraclimbing<br />© N. HanssensElodie Orbaen "savoure" sa médaille d'or<br />© N. Hanssens

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 20 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé