Menu

Chloé et Rob champions à BeBloc

  • Écrit par Michaël Timmermans
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (3 Votes)

Rob Denayer et Chloé Caulier, champions de Belgique de bloc 2016<br />© M. TimmermansLe championnat de Belgique de Bloc 2016 s'est déroulé ce 26 novembre à BeBloc. Au bout d'une journée festive et riche en spectacle, ce sont Chloé Caulier et Rob Denayer qui se sont imposés en catégorie senior. Marie Colot et Lukas Franckaert s'étaient déjà assurés du titre en catégorie Youth A après les qualifications. En catégorie Junior, il aura fallu attendre la fin des finales pour voir émerger Elfe Claes et Rob Denayer. La journée aura aussi été animée par une bloc session de 3h où une petite centaine de grimpeurs se seront mesurés aux blocs des qualifications ainsi qu'à 40 blocs supplémentaires ouvert pour l'événement. Les grimpeurs de l'équipe nationale belge auront également été félicités pour leurs nombreuses prestations durant cette année.

Pas moins de 55 compétiteurs se présentèrent samedi matin à BeBloc pour les qualifications qui se déroulèrent comme le format international, à savoir 5 blocs pour lesquels chaque compétiteur aurait 5 minutes pour tenter l'ascension avec 5 minutes de repos entre les blocs. L'ordre de départ étant celui du classement établi lors des deux manches de la coupe de Belgique, les favoris au titre sortirent en premier de l'isolement. Certains favoris tels Chloé Caulier, Alizée Dufraisse, Stéphane Hanssens ou Olivier Mignon ne sortirent cependant que bien plus tard de l'isolement car ils n'avaient pas participé à la coupe et vinrent ainsi chambouler tout le classement. Alors que tous les blocs furent enchaînés dès le début chez les hommes par Lukas Geukens, seul 3 des 5 blocs féminins étaient réalisés avant la sortie de Chloé et Alizée qui parvinrent à faire chuter un bloc supplémentaire laissant un bloc vierge de toute réalisation.

La bloc session qui suivit attira une petite centaine de grimpeur venu tenter les 40 blocs ouvert pour l'occasion ainsi que les blocs des qualifications. On put également y voir certains des compétiteurs réessayer ensemble leurs blocs, s’échangeant leurs méthodes et apprenant de leurs erreurs. Le public pu alors également se rendre compte de la difficulté des blocs. Après trois heures de grimpe, le public libéra la salle afin de laisser aux ouvreurs le temps de préparer les blocs de finale. Les membres de l'équipe nationale belge furent ensuite appelé un par un et félicités pour leurs résultats de l'année écoulée. Certains prirent ensuite la parole pour revenir en image sur l'année écoulée. Le Food Truck prévu par les organisateurs permit au public de se restaurer avant d'attaquer les finales.

L'équipe nationale belge<br />© M. Timmermans

Les poursuites s’allumèrent, DJ Jérôme Abraham monta le son et le speaker annonça les finalistes pour commencer un show de plus de deux heures. Le premier bloc des finales annonça directement le niveau puisque chez les dames seul Chloé parvint à empocher le top, prenant ainsi le lead de la compétition. Les hommes durent batailler ferme pour ne pas perdre d'essais. Le deuxième bloc changea complètement de style avec, pour les filles, un run & jump maîtrisé par quatre d'entre elles et un bloc exclusivement sur modules pour les hommes que seul Rob Denayer parviendra à résoudre. Le troisième bloc s'annonça à nouveau plus corsé pour les dames avec un amas de modules et petites prises vissées dont seul Chloé parviendra à s'extirper et s'assurer du coup la victoire finale. A nouveau, que des modules pour les hommes dans le troisième bloc mais cette fois-ci plus en compression. On put voir de nombreux tops mais les hommes perdirent parfois plusieurs essais ce qui permit à Rob d'être déjà assuré du titre avant le dernier bloc. Celui-ci sera cependant encore décisif pour les autres médailles. Les dames eurent droit à un bloc avec un jump sur modules et petites prises acérées qui leur laissa de nombreuses éraflures et coupures, certaines filles terminant même en sang. Pas de tops dans ce bloc mais le bonus sera déterminant dans le classement final. Les hommes eurent également droit à leur jump après un début de bloc délicat en vertical. Scène cocasse lors du passage de Thomas Salakenos qui se lâche après avoir réussi le jump n'ayant pas vu qu'il restait encore deux mouvements jusqu'au top. Cela lui fait malheureusement perdre quelques places et une probable médaille.

Chloé Caulier<br />© M. TimmermansAlizée Dufraisse<br />© M. TimmermansMarie Colot<br />© M. TimmermansMagali Hayen<br />© M. Timmermans

Rob Denayer<br />© M. TimmermansStéphane Hanssens<br />© M. TimmermansLukas Franckaert<br />© M. Timmermans 

Avec trois tops en quatre essais, et tous les bonus à vue, Chloé Caulier remporte avec une nette avance le titre pour la troisième année consécutive. Avec chacune un top en 2 essais et 3 bonus en 4 essais, Alizée Dufraisse et Marie Colot, 15 ans, sont départagées sur base des résultats des qualifications à l'avantage de la française. Magali Hayen complète le podium belge.

Chloé nous commente sa victoire :

Je suis très contente pour 3 raisons : c'était plus dur que les années précédentes ; il y avait de la concurrence internationale avec la présence d'Alizée ; j'ai su m'imposer avec un grand écart face à la concurrence. Au niveau de la compétition, on voit une très grande amélioration au niveau de l'ouverture. Félicitations aux ouvreurs ! J'espère que cela va continuer dans cette voie pour se rapprocher du style de Coupe du Monde, ce championnat étant s'électif pour pouvoir y participer. L'année prochaine, j'espère pouvoir participer à la saison internationale complète, y être régulière et me requalifier pour une finale afin de pouvoir terminer dans le top 10. Je voudrais remercier tous les gens qui me soutiennent.

Nous avons également pu avoir le ressenti d'Alizée après la compétition :

C'était dur. Je suis fatiguée mais c'était cool. L'ambiance était très sympa. Au niveau de l'ouverture, c'était légèrement différent par rapport au championnat français où il y a plus de jump et run & jump alors qu'ici c'était plus sur la force pure mais c'est chouette aussi. Le niveau est élevé. Bien sûr Chloé est très forte mais les jeunes qui suivent sont très impressionnantes. J'ai pas pu voir les garçons mais connaissant la forme de Stéphane, le niveau devait y être également élevé

Podium Youth A filles<br />© M. TimmermansPodium Junior filles<br />© M. TimmermansPodium Senior dames<br />© M. TimmermansPodium belge Senior dames<br />© M. Timmermans

Avec trois tops en six essais, Rob Denayer, 18 ans, s'était déjà assuré le titre avant le dernier bloc qu'il ne parvint pas à concrétiser. Avec également 3 tops mais un essai de plus, Stéphane Hanssens remporte l'argent. Belle performance de Lukas Franckaert, 16 ans, qui réalise également 3 tops mais en 10 essais et monte ainsi sur la troisième marche du podium. Rob était très content après sa victoire:

C'était une superbe compétition. Ces dernières semaines je me suis un peu entraîné au format de compétition des 5 minutes. J'étais un peu stressé au début mais j'ai pu me relâcher dans le second bloc qui était super. C'étaient de beaux blocs et la salle était remplie de public ce qui était chouette. Je n'ai pas enchaîné le dernier bloc mais les run & jump ce n'est pas trop mon truc même si je les travaille. L'année prochaine, j'espère participer aux coupes d'Europe jeunes et peut-être aussi l'une ou l'autre chez les adultes mais je veux surtout aller grimper dehors.

Podium Youth A garçons<br />© M. TimmermansPodium Junior garçons<br />© M. TimmermansPodium Senior hommes<br />© M. Timmermans

L'ouverture fût certes très différente pas rapport à ce à quoi on a l'habitude en Belgique mais un grand succès aussi bien pour les grimpeurs que pour le public. Le chef ouvreur, Didier Mottart, peut être fier du travail accompli :

Je suis très content. Les blocs pour la finale fille étaient un peu trop dur même si 3 des 4 ont été enchaînés. Tous les blocs des hommes sont tombés mais aucun grimpeur n'a fait les 4 donc c'était varié. Chloé a été très impressionnante, surtout dans le troisième bloc qui avait été ouvert pour départager les meilleures. Tous les grimpeurs ont été à la hauteur pour relever les défis proposés. Ce fût un superbe travail d'équipe et, même si j'ai parfois dû trancher sur l'un ou l'autre point, c'est toute l'équipe qu'il faut féliciter. Ce sont des ouvreurs que je connais depuis un certain temps et je n'ai pas envie de changer d'équipe. J'espère que le changement brusque de style que nous avons réalisé dans l'ouverture est l'étincelle qui amènera à une ouverture systématique sur les compétitions comme sur le circuit international. C'est ce que j'espère en tout cas.

Didier Mottart, chef ouvreur du championnat de Belgique de bloc 2016<br />© M. Timmermans

 

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 20 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé