Menu

Anak 3ème et Loïc 5ème à Chamonix

  • Écrit par Michaël Timmermans
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (1 Vote)

Loïc Timmermans 5ème à Chamonix<br />© Denis TimmermansA peine quelques jours de repos après Villars et la seconde manche de la Coupe du Monde Lead à Chamonix était déjà lancée. Malgré un top en finale, Anak Verhoeven termine en bronze suite au countback favorable à la slovène Janja Garnbret et la coréenne Jain Kim respectivement 1ère et 2ème qui sortent également la voie de finale. La plus belle performance pour les belges vient de Loïc Timmermans qui, après s'être qualifié pour la demi-finale avec deux tops, se qualifie également pour la finale avec une deuxième place provisoire. Il est le premier homme belge à se qualifier pour ce stade de la compétition en Coupe du Monde chez les adultes. Il chute à deux petits mouvements du top de la voie de finale et termine à une superbe 5ème place. La victoire revient à l'Italien Marcello Bombardi pour qui s'était également la première finale en Coupe du Monde. 

Tout avait bien commencé à Chamonix pour Anak Verhoeven avec deux tops en qualifications. Un petit moment de distraction dans la demi-finale renvoya Anak vers la terre ferme mais avec une 7ème place provisoire elle détenait néanmoins son ticket pour la finale. Les ouvreurs ont sous-estimé le niveau des grimpeuses puisque aussi bien Anak que Jain Kim et Janja Garnbret sortent la voie de finale sans trop de difficulté. C'est donc sur leurs résultats de demi-finale qu'elles sont départagées. Chloé Caulier et Celine Cuypers ne parviennent cette fois-ci pas à sortir des qualifications et terminent respectivement 33 et 35ème

Anak Verhoeven 3ème à Chamonix<br />© Denis TimmermansAnak Verhoeven 3ème à Chamonix<br />© Denis TimmermansPodium femmes à Chamonix<br />© Denis TimmermansChloé Caulier à Chamonix<br />© Denis TimmermansCeline Cuypers à Chamonix<br />© Denis Timmermans

Le niveau des voies de qualification proposées pour les hommes était beaucoup trop facile avec respectivement 46 et 23 tops. Il fallait donc quasi faire 2 tops pour être sûr de se qualifier ce que fit Loïc Timmermans. La voie de demi-finale était plus compliquée et piégeuse, éliminant quelques favoris laissant la porte ouverte à de nouveaux concurrents pour la finale. Grâce à une grimpe précise et contrôlée, Loïc parvient quasi en haut du mur chutant à deux prises du top. Seul l'italien Stefano Ghisolfi parviendra à faire mieux signifiant une seconde place provisoire et l'accès à la finale pour Loïc. Il devient ainsi le premier homme belge à atteindre une finale en Coupe du Monde. Il réalise à nouveau une superbe prestation en finale assurant le show mais une petite hésitation à deux prises du top le renvoie vers la terre ferme. Comme chez les dames, la voie est trop facile puisque 4 hommes sortent la voie. Loïc termine donc avec une magnifique 5ème place. L'italien Marcello Bombardi et le japonais Keiichiro Korenaga, ex-aequo en demi, sont départagés au temps à l'avantage de l'italien qui remporte sa première Coupe du Monde. Le japonais Yuki Hada complète le podium.

Loïc nous comment sa compétition :

C'est une belle consécration ! Surtout qu'à Chamonix, c'est la finale de rêve avec un décor incroyable et une immense foule. Cela fait un moment que je l'attendais mais, depuis le début de saison, je me sens en forme et je savais que je devais juste être patient. Ma préparation cette année s'est vraiment bien déroulée et l'étalement de master (master universitaire en 3 ans au lieu de 2) a certainement aidé aussi. Je n'étais pas réellement surpris de monter si haut. Je m'en sentais capable dès la première compétition de la saison mais il m'a juste fallu attendre le bon moment et la bonne voie. Je ne savais pas que j'étais le premier homme belge à atteindre une finale en Coupe du Monde. J'espère que cela en inspirera d'autres et que l'on sera bientôt tous des habitués des finales !

Loïc Timmermans en finale à Chamonix<br />© Denis Timmermans

Avec tous les deux un top dans la première voie de qualification, Sébastien Berthe et Nicolas Collin terminent respectivement 44 et 45ème. Un peu plus loin dans le classement, Simon Lorenzi ne parvient pas encore à s'exprimer pleinement chez les adultes et repart avec la 50ème place. Louis Debrulle continue de prendre de l'expérience chez les adultes terminant 79ème.

 Sébastien Berthe à Chamonix<br />© Denis TimmermansNicolas Collin à Chamonix<br />© Denis TimmermansSimon Lorenzi à Chamonix<br />© Denis TimmermansLouis Debrulle à Chamonix<br />© Denis TimmermansL'équipe belge à Chamonix<br />© Denis Timmermans

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé