Menu

Worl Cup Puurs: le résumé

1 1 1 1 1

World_Cup_Puurs_2009

Après les qualifs du vendredi, lors desquelles les 26 meilleurs grimpeurs et grimpeuses se sont qualifiés, place aux demi-finales le samedi matin. Seul Mathilde Brumagne et Muriel Sarkany avaient réussi à se qualifier parmi les belges en lisse.

Par des températures encore fraîches, les premiers s'élancent dans les voies ouvertes par Christian Bindhammer (Allemagne), Adam Pustelnik (Pologne), Michel Devogel (Bel) et Christian Rolfs (Bel). Très vite arrive le tour de Mathilde qui, les mains froides, ne parviendra pas à donner le meilleur d'elle-même. Elle termine finalement 26ème. Les grimpeurs et grimpeuses se suivent et montent de plus en plus haut dans les voies.

Mathilde Brumagne Mathilde Brumagne

Le soleil montant réchauffe de plus en plus et vient le tour de Muriel. Très en confiance suite à son entrainement spécifique qu'elle a suivie cet été, Muriel monte vite très haut. Arrivée alors dans le toit avant l'énorme module, elle fait une erreur technique en se trompant de méthode. Elle ne voit pas un pied et essaye de passer d'une façon différente mais, trop difficile, c'est la chute. C'est très déçue que Mumu termine cette manche à une 14ème place.

Muriel Sarkany Muriel Sarkany Muriel Sarkany, peu avant de tomber

Les meilleurs arrivant à la fin, on aura enfin un top avec la coréenne Jain Kim, qui sera imitée par la slovène Maja Vidmar et la jeune autrichienne Johanna Ernst. Côté homme, le phénomène tchèque Adam Ondra monte la plus haut mais ne parviendra pas à atteindre le bac final.

Adam Ondra Jain Kim Maja Vidmar Johanna Ernst

Alors que les 8 finalistes femmes et hommes sont envoyés en isolement, démarre le dyno contest. Sur un mur officiel et les prises types pour pouvoir battre le record du monde, les premiers s'élancent. Côté homme on commence par avancer la prise d'arrivée de 10cm alors que chez les filles, on y va par pas de 5cm puis, très rapidement par pas de 2,5cm.

Il ne reste déjà plus que 2 participantes, la belge Laura Van Bruyssel et l'allemande Juliane Wurm. A 2,075m Laura prend l'avantage en réussissant son saut avec un essai de moins. Vient alors 2,1m. Les filles ont 5 essais pour réussir, sinon c'est fini. Les 4 premiers essais des 2 grimpeuses sont infructueux. Laura s'élance alors pour sont dernier essais mais rate de très peu. Juliane s'élance alors. C'est tout ou rien. Si elle attrape la prise, elle gagne, sinon elle terminera deuxième. Elle se balance, s'envole, parvient à maintenir le balan et gagne ainsi le contest côté fille. Laura termine deuxième mais en bâtant le record belge. Celui-ci est donc maintenant de 2,075m.

Laura Van Bruyssel Jochen Adriaensens

Côté homme, la prise s'éloigne de plus en plus et on se retrouve également rapidement avec 2 finalistes, le belge Jochen Adriaensens et le néerlandais et ancien détenteur du record du monde, Nicky De Leeuw. Très vite le néerlandais dépasse le belge mais Jochen parviendra tout de même à battre le record de Belgique avec 2,625m. On place alors la prise à 2,85m, soit 2,5cm de plus que le record du monde réalisé en Août par l'américain Skyler Weekes. Nicky a alors autant d'essais qu'il veut. Il passera tout près du record en raflant plusieurs fois le bord de la prise mais il l'a promis, il reviendra l'année prochaine.

Juliane Wurm Nicky De Leeuw Podium femmes Dyno contest Podium hommes Dyno contest

Pendant ce temps, petits et grands s'amusent dans le château gonflable, testent leur souplesse dans le spéleobox, se prennent une dose d'adrénaline sur le death ride, assistent à une présentation de Parcours, visitent les stands des partenaires ou refont le plein d'énergie à la buvette.

Death ride spéléobox Un public venu en masse

Le public s'installe alors face au mur et les sièges se remplissent tellement vite que de nombreux spectateurs se trouvent debout derrière les chaises. Après 6 minutes de lecture, les premiers finalistes démarrent. Tout de suite ça monte haut, très haut. Côté homme cependant, Ramon Julian, vainqueur l'année passée, tombe très bas. Alors qu'il entame un mouvement un peu morpho, il glisse des deux mains et termine ainsi huitième.

Ramon Julian

Les autres hommes montent jusqu'en sortie de toit où un pas dur les fait tomber. L'espagnole Patxi Usobiaga y trouvera une méthode assez originale pour passer en faisant un 360° sur lui même, se retrouvant à un moment donné, face au public. Patxi tomba deux mouvements plus loin, à deux prises du top. Vient finalement le jeune (16ans) prodige tchèque Adam Ondra. Il grimpe très vite dès le départ. Malgré une petite frayeur en milieu de voie où il du rattraper de justesse une prise, il atteint facilement la fin du toit et randonne là où les autres tombaient. Il dépasse Patxi et sort la voie sous les acclamations du public. 4minutes 30secondes! C'est le temps qu'il a mis pour sortir la voie alors que les autres restaient souvent près de 7 minutes avant de tomber. Impressionnant!

Patxi Usobiaga Adam Ondra Adam Ondra remporte la manche belge

Côté fille, le top est également atteint. Une première fois par la coréenne Jain Kim, puis, tout comme lors des demi-finales, également par Maja Vidmar et Johanna Ernst. Super-finale donc entre ces 3 filles pour terminer la soirée. On rappelle les filles en isolement, le temps de rajouter quelques pieds dans la voie des hommes et c'est parti. La coréenne monte haut et place la barre très haut avec une chute en sortie de toit, au même endroit que les hommes. La slovène Maja Vidmar ne pourra montrer tous son talent suite à une chute prématurée en milieu de voie. Et pour clôturer la soirée, la jeune (17ans) prodige autrichienne Johanna Ernst s'élance et grimpe rapide et précise. Elle passe les pas durs en sortie de toit et touche le bac final sous les clameurs d'un public en délire.

Jain Kim Maja Vidmar Jahanna Ernst Jahanna Ernst remporte la manche à Puurs

Après les podiums et cérémonie officiels, les grimpeurs furent invités pour un souper qui se termina en soirée où la Duvel coula à flots.

Les résultats femmes et hommes

Pour revisionner l'évènement c'est ici.

Les photos:

- une série de Florian Castagne

- une autre de Yannick Godfrin

- plusieurs de Michaël Timmermans: Qualifs 1ère partie, Qualifs 2ème partie, Ambiance, Demi-finales, Dyno contest, Finales et Super-finales

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 20 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé