Menu

Blamann Project: suite et fin

  • Écrit par Michaël Timmermans
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (9 Votes)

L'équipe du Blamann Project<br />© Blamann ProjectAprès un premier double assaut réussi du Blamann, Sébastien Berthe, Florian Delcoigne, Merlin Didier et Lucas Nyssens ont continué sur leur lancée, profitant du soleil de minuit pour aller découvrir le reste de la face.

 

"Liven under kniven" est la première ligne qui leur tape à l’œil et qu'ils aimeraient être les premiers à libérer. Après avoir installé des cordes statiques dans la première longueur, les quatre valeureux se sont cependant rapidement rendus compte que ce ne serait pas une mince affaire. La longueur est en effet difficilement protégeable et d'un niveau assez élevé, peut-être la voie la plus dure du massif (supérieur à 8a+).

La face imposante du Store Blamann<br />© Blamann Project Merlin se prépare pour le Blamann<br />© Blamann Project A l'attaque<br />© Blamann Project 

Ils se rabattent alors vers une autre ligne, "Ultima thule", qui rejoint le sommet en 8 longueurs avec des passages en 7b+. Les deux premières longueurs ont cependant cassées il y a deux ans et n'ont depuis plus été grimpées en libre. L'objectif fut donc de re-libérer ces deux premières longueurs puis de réaliser le reste en libre. La première longueur dû être fractionnée en deux avec une première partie avoisinant le 7c+ très technique mais après un beau combat la longueur fut libérée permettant la suite de l'aventure. Dans un push vers le sommet commencé dans le brouillard, seul un dièdre de 5 mètres complètement trempé fut passé en artif. Le reste de la voie passa donc en libre avec une arrivée au-dessus des nuages pour découvrir le soleil se lever.

Endroit rêvé pour un campement<br />© Blamann ProjectDans la brume<br />© Blamann Project Au dessus des nuages<br />© Blamann Project

L'équipe a également temporairement laissé le Blamann derrière eux pour aller découvrir dans la région d'autres sites d'escalade sportive ou de grandes voies. A Hollenderan (Baugen), le temps n'était pas très favorable et après avoir déposé leurs sacs dans une cabine, ils se sont immédiatement attaqués à une course contre la montre (ou contre la météo) afin de réaliser un maximum de voies. Ils ont enchaîné les voies deux par deux afin de gravir les 250 mètres en 5-6 longueurs juste avant d'être bloqué pendant une quarantaine d'heures dans la cabane. La difficulté était plus facile que sur le Blamann mais toute autant intéressante. Après la pluie, l'équipe réalisa encore une voie avant de retourner au Blamann.

Lukas sans les pieds<br />© Blamann ProjectLe retour à la cabane<br />© Blamann Project Des paysages incroyables...<br />© Blamann Project

Ils se séparent ensuite de Merlin qui repart en avion, puis reprennent la route pour le sud et s'arrêtent en plusieurs endroits en fonction de la météo. D'abord les Iles Lofoten pour faire encore quelques grandes voies en trad avec notamment "Codfather", 7+ de 460 et "Vestpillaren", toutes deux sur le site de Presten près de Henningsvaer. Après également quelques voies sportives, la météo les chassa de l'île les obligeant à s'orienter vers l'énorme grotte de Flatanger, connue pour abriter le premier 9b+ au monde avec "Change" réalisée en 2012 par Adam Ondra. C'est alors que leur camionnette (Alegria) tomba subitement en panne les "obligeant" à rester plus longtemps que prévu sur place.

Un objectif du team était également de minimiser au maximum leur empreinte écologique (et sur le portefeuille). Avant de partir, ils ont donc récupéré beaucoup d'invendus et restants venant de leurs kots et seuls des féculents durent être achetés. Les supermarchés norvégiens furent également une bonne ressource avec pas mal d'invendus, en particulier des fruits et légumes. La pêche fut fructueuse dans les fjords norvégiens, ce qui permit de compléter certains jours les repas par du poisson.

La pêche fut fructueuse dans les fjords norvégiens<br />© Blamann Project Invendus des magasins norvégiens<br />© Blamann Project Le soleil toujours présent<br />© Blamann Project

Le site web de l'expédition : cabjrct.wordpress.com

Le CAB-Junior Rock Climbing Team est soutenu par :

Le Club Alpin Belge soutient le CAB-JRCTLes magasins Lecomte supportent le CAB-JRCTLa Maison Dandoy supporte le CAB-JRCT 

Climb Cool supporte le CAB-JRCTEscalpades supporte le CAB-JRCT Climb 2 Climb supporte le CAB JRCT

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Participant à cette conversation

Commentaires (1)

Populaires