Menu

Simon Lorenzi en grande forme en Espagne

  • Écrit par Quentin Coster
1 1 1 1 1 Evaluation 5.00 (1 Vote)

Simon Lorenzi dans l'Espiadimonis<br />© Sven LempereurProfitant du congé Pascal et de l'énergie accumulée au fil des dernières compétitions, Simon Lorenzi s'est rendu en Espagne pour y découvrir les fabuleux rochers de Siurana et Margalef. Parti sans prétention, il nous revient pourtant avec une incroyable liste de croix dont L'espiadimonis, son tout premier 8C !

 

Lors des vacances de pâques, je me suis rendu pour la première fois en Espagne pour un petit trip de 10 jours à Siurana et Margalef, tout ça en compagnie de mon papa, de Nicolas Vancayzeele, Sven Lempereur et son père. Je suis arrivé là-bas sans prétention, même si l'idée de faire mon premier 8c me trottait quand même dans la tête !

Cet état d'esprit m'a bien convenu car dès le troisième jour, je faisais Mister checky (8b+) après seulement 3 essais et, après m'être reposé, je flash un 8a pour bien finir la journée. Le lendemain, jour de repos, on a fait péter le magnum de Chimay au bord de la rivière pour fêter ça !

Quelques jours plus tard, nous nous rendons à Margalef pour y passer les trois derniers jours du trip. Le deuxième jour là-bas, nous y croisons l'équipe de Stone Climbing Factory, ce qui fut très sympa. Ce jour-là,  je commence bien la journée en enchaînant un 8a à vue et je décide d'aller voir les méthodes dans l'espiadimonis (8c). Je fais une seule montée pour ne pas me fatiguer et me consacrer à cette voie le lendemain, le dernier jour du trip ! Le lendemain, on arrive à la falaise, je m'échauffe dans une voie et je fais une deuxième montée dans la voie et je trouve les dernières méthodes qu'il me fallait.

Après un bon repos, je décide de mettre le premier VRAI essai même si j'étais très sceptique sur mes chances d'enchaîner, étant donné que c'était le 5ième jour d'affilée qu'on grimpait ! Dans le début, je grille quelques cartouches, n'étant pas assez au point dans cette section mais j'arrive tant bien que mal au crux. Je passe le crux au taquet mais après ça, il reste une section de quelques mouvements fort physiques. Je démarre dans cette dernière section dure et je me mets le combat de ma vie pour ne pas tomber en perdant les pieds sur les plats avant le repos mais après quelques mouvements et plusieurs GROS cris, je suis au repos de la voie. A partir de là, je sais que c'est presque fini. Je me repose longuement sur deux bonnes prises et j'arrive au relais sans trop de difficultés ! Voilà, après seulement 2 montées de travail, j’enchaîne mon premier 8c !

Je tiens à remercier mon papa, Nicolas, Sven et Eric pour leurs encouragements car je n'y serais sûrement pas arrivé sans ça ! Et merci également au Club Alpin Belge de Liège qui me soutient dans ce que je fais. Le meilleur trip de ma vie se clôture donc sur une belle note avec 9 voies dans le 8ème degré sur 8 jours de grimpe et mon premier 8c le dernier jour !

 Simon Lorenzi dans l'Espiadimonis<br />© Sven Lempereur Simon Lorenzi dans l'Espiadimonis<br />© Sven Lempereur Simon Lorenzi dans l'Espiadimonis<br />© Sven Lempereur Simon Lorenzi dans l'Espiadimonis<br />© Sven Lempereur

Les croix du séjour :

8a:

  • Anabolica (2ème essai - Siurana)
  • Un rato en cada postura (flash - Siurana)
  • Anemone nipapa (à vue - Siurana)
  • Ment en blanc (à vue - Margalef)

8a+:

  • La cara que no miente (1er essai - Siurana)

8b:

  • Kurfil (3ème essai - Siurana)
  • Zona 30 (2ème essai - Margalef )

8b+:

  • Mister checky (3ème essai - Siurana)

8c:

  • L'espiadimonis (2ème essai - Margalef)

Ajouter vos commentaires

0 / 500 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 500 caractères
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Populaires

  • Aucun commentaire trouvé